Forum d'empoigne ?

Publié le par dédé

C'est pas que j'en fréquente beaucoup, mais c'est de plus en plus dur...

En effet, sur des forums de gens dit "ouverts", parfois (pour ne pas dire de plus en plus souvent ! ) le ton monte ! Ceci se traduit par des "GROSSES PRISES DE POSITION", auquelles répondent des "POURRISSEMENT DE GUEULE DE CATéGORIE I "...

Hop ! On se calme, on reste Zen et on n'oublie pas que :
- grand dizeu ; petit faiseu....
- qui vient de loin a toujours des belles histoires...
- ça défoule de tapper sur son clavier !
- quand on pense ou on réfléchie on est toujours seul.
- on parle pour occuper le vide de nos âmes ou pour les vider...
- "discussion" est synonyme de "socialisation".
- Nous avons tous une forte proportion à chaque fois que notre interlocuteur dit "blanc" de dire "noir".
- Lire un texte ce n'est pas recevoir une parabole d'évangile et écrire un texte ce n'est pas écrire la Constitution.

Alors ce ne sont que parole et non vérité et inversement.
Donc "distanciation" et  choisissez vos lectures et vos écrivains...

dédé

Publié dans Blogstruction

Commenter cet article

dédé 19/02/2006 16:35

Merci Mireille ! (je rougie presque !)*    Pour répondre pour Béatrice (si je peux me le permettre, et si j'ai tout compris). Béatrice à ressentie la nécessité de construire SA personnalité (aprés de longues années de besoin(s) inassouvi(s) en cette matière, d'où frustration(s) et blocage(s)...).     Ayant une "forte présence" (mais sans le faire exprès, et même en évitant de nombreuses initiatives), elle a préféré le faire sans moi. Je peux me considérer comme un "dégat collatéraux" de sa nouvelle voie. Par amour pour elle, je ne peux que me taire (enfin taire mes désidérata) et l'accompagner du mieux que je peux.... (...) J'en dirais plus mais c'est encore un peu imprécis... et il n'y aurait plus de Blogstruction... ;-)* : Note au lecteur : attention n'envoyez pas trop de fleurs mais cultivez les !(la suite au prochain article (du 19/02/06)

CotCot 19/02/2006 11:26

A ceux qui passent par ici....Comment le trouvez-vous ce Dédé ?  il mérite une ovation, non ?
En tout cas, moi, je le félicite pour sa belle âme. On en rencontre pas tous les jours de cet acabit.  C'est un plaisir de venir sur ce blog pour se remonter le moral !
Dis donc Béatrice, tu n'as pas l'impression de passer à côté du pécieux de la vie ? .....
Cordialement - Mireille