Condamnation des mes voleurs

Publié le par dédé

___________________Bien sur toujours dans ce monde virtuel_________________

Petit rappel des faits :
    Le mardi 14 février au matin pour seul bouquet de fleurs (...) j'ai eu une "visite" dans ma camionette à fromages. La perte pour ma pomme directe et sans assurance a été réévaluée pour ma comptabilité à un peu moins de 1200 euro (entre 1 et 2 mois de salaire, voir 4 (!) si 2006 et comme 2005 !...).

    Au bout d'un certain temps je condamne donc par contumace mes voleurs à :
- Manger tout mon fromage et que mon fromage jusqu'à ce qu'il n'y en est plus. Pas d'un seul coup, car il ne sont pas condamné à mort ! Par contre, cette peine doit s'éxécuter sans pain, ni vin (c'est une peine pas un banquet !)
- De plus je les condamne aussi, grâce à la menue monnaie qu'ils m'ont nettoyé, à gratter des tickets de la "Française des Je vous fais payer des impôts en vous faisant baver sur mes miettes" avec leur petits ongles coupés de trés, trés, trés raz (limite à la chair).

Je tiens à signaler au lecteur, que j'ai souligné "Au bout d'un certain temps ", pour lui assurer que le temps a dorénavant appaisé toutes rancunes et envies de mutilation !

;-)
dédé

Commenter cet article