Tout sur le POS 2/3

Publié le par dédé

Après le PC, voici le POS, pour Plan d'Occupation des Sols.

    Beaucoup (tous !) aimeraient leur petit nid en solitaire sur une verte prairie avec une petite rivière au fond de la vallée, avec une petite route, le facteur qui passe, les accés réseaux, une lumière, l'école et la boulangerie pas loin etc... ça s'appelle un village et à part le mots solitaire c'est possible ! Maintenant on peut se demander où dans le village ?
    La réponse vient du POS. C'est lui qui détermine les zones ou on peut construire, travailler, agriculturer ou "naturer" (en final !?). Et si l'accés à la maison personnelle et individuelle est facilité (ça fait tourner le commerce et les gens ne brulent pas leurs propres voitures), ceci provoque une hausse de la densité, et augmente ainsi, tout autant le risque d'avoir des voisins. A part un max de blé, et certains métiers (agriculteur et propriétaire), le futur accédant au neuf atterrie forcément dans un lotissement ! La Honte !
    Et bien non ! On ne peut pas vouloir les services de la ville sans ses inconvéniants. On ne peut pas tous avoir 10 000 m2 de terrain sans voisins à voir, ou qui sont succeptibles de nous matter !
    C'est ce qui me travaille chez une grand partie de mes collègues écolos. Ils souhaitent sauver le monde, avoir une campagne propre et préservée, s'inquiète du devenir de leur concitoyens, veulent montrer l'exemple en terme de construction saine, écolo et responsable mais ne veulent pas s'y mélanger ! Si on pourrie celui qui a dit "le bruit et l'odeur" on peut cracher sur ceux qui pensent "la barrière blanche, le chien et le 4X4". C'est juste un problème d'échelle ! La réduction de la fracture sociale doit aller dans les deux sens, même s'il faut toujours tirer vers le haut !

    Et que dire des habitats collectifs ? On mutualise une partie de la structure et chacun chez sois : ceci devrait occasionner une économie d'échelle à la construction et au fonctionnement non ? Et quand je parle d'habitat collectif : c'est dans la même maison ! Ce n'est pas un sous-lotissement privatif entre gens biens pensants !

Alors maintenant il es où le problème du POS quand on prend sur sois ? Et le problème du PC toujours quand on arrête de rêver ?

Reste le problème d'accés à la Terre...

après peut-être...

dédé

Publié dans MON monde selon MOI

Commenter cet article