j'ai trouvé un sujet !

Publié le par dédé

    Ne sachant pas trops quoi écrire, je me suis dis : "fait une pause, mon choux, tu en as bien besoin". Non, j'aurais aimé entendre ça, mais non... Non, j'ai réellement dis "fait une pause, on est pas vendredi, mais c'est pareil !".
    Alors, je me suis promené sur le forum de mon hébergeur... C'est pas un forum c'est le chao (voire KO) ! En plus, un chao informatique ! et des Blog Ranck, CCS, link, premium, master et Co. Impressionnant ! Mais ils ont raison qu'ils protègent bien leur monde !
    En plus je cherche une "aide"*, mais il faut que je visionne 586 pages d'aide ! (ceci vient aussi du fait que j'affiche en trés gros, histoire que je ne me colle pas le nez à l'écran..., donc ça auguemente d'autant le nombre de page...). Enfin, il y a beaucoup de doublons et des problèmes catastrophiques... d'égo (!) ou de sous-débrouillards...

    C'est le problème de l'homme qui doit s'adapter à la machine ou le contraire... Par "machine" ; on peut remplacer par "système" ou "environnement" ou "cadre". Bon, il est clair qu'une machine adapté à un homme ira mieux à l'homme... Un homme adapté à la machine ira pas bien loin... Il sera quelquepart déformé entammant du plus bel sont capital physique, mental ou sociale... Mais parfois, il n'en sortira que plus grand. Plus qu'homme, il deviendrat même génie, voire demi dieux !
     Certes, si la machine est digne des Temps Modernes, je ne donne pas vieux du bonhomme. Mais si la machine est un pinceau ? Si la machine est une gouge (ciseaux a bois de forme ronde pour sculpter le bois), une plume d'oie, un tas d'ordure et de rebus, il peut en sortir des miracles. Aujourd'hui (ha ! dédé nous ressort le couplet du bon vieux temps...), j'aurais du mal à apréhender un Mickey Lange ou une Citroën Picasso avec ton tèl portable imageur de photos dégueulasse et in-imprimable ! La technique est-elle faîte pour nous simplifier la vie ou pour nous en faire consommer une tranche de plus avant l'over dose ? Non, la technique est à notre service. Si l'esclave se rebellelait, on lui coupait un jarret ou une mains histoire de le remettre à sa place... Je propose de faire de même avec nos machines à fabriquer des handicapes !
    J'ai récément détruit (symboliquement : j'ai encore un peu de bon sens et de valeur auvergnate des choses...) une machine à laver ; et ceci pour mieux la reconstruire à mon image... (tiens "à mon image" ?..). Et mon image est à prendre comme "mon dessein" : "mon envie", "ma vision" de MON monde !

    Tout est à faire compagnon : le monde fout le camps, campons sur ses ruines et reconstruisons ...nous !

dédé

* : je vous en parle bientôt...

Publié dans MON monde selon MOI

Commenter cet article