Béatrice 1 mois aprés

Publié le par dédé

Hier soir Béatrice est venue me voir...
Les yeux légérement cernés, mais sans plus.... Engoncée dans sa parka, puis sous un gros pull (il faut préciser que je n'ai pas le chauffage, et il fait en moyenne 10°C) je n'ai put jauger la bête...  A t'elle encore maigrie ?... En tout cas "Les Sombres Nuages" n'ont cessé de grossir dans ses pensées.
    A croire que chaque fois qu'elle déplace une seule pièce de sa "puzzle de vie", elle se multiplie pour en donner dix de plus. Et encore, comparer sa vie à un puzzle, c'est lui donner un cadre et une masse logique à répartir suivant un dessin. Mais c'est plus de confettis et de brisures de photos, qu'il faudrait parler... Quand au dessin...     On ne parle pas de dessEin quand il faut reconstruire son passé. Il faut fouiller, ramasser chaque pièces, les laver puis les éplucher pour en garder le comestible de la vie et enfin pouvoir le manger coorectement et le digérer. Diréger pour en garder le meilleur et expulser le reste dans les égoux de la lie humaine... Et encore, gare à l'indigestion et aux nausées ! Aprés, et aprés seulement on peut se taper sur le ventre, et fort de ces (ses) nutriments, commencer à pouvoir réfléchir à son présent.

Le futur ne sera pas de ce monde...

dédé

Publié dans Béatrice

Commenter cet article