Petit à petit l....

Publié le par dédé

Nouveau président de l'association chargée de l'annimation du village (le comité d'animation local), j'ai payé mon coup lors de notre première réunion officielle.

Mais avant de payer, il faut travailler !

Ainsi à l'ordre du jour :
- la sono
- le concours d'attelage
- la brocante
- la fête de la musique
- la vogue (fête patronnale du village)
- autres (et pas des moindres...)
- le pot du président

    La sono : Le jour il existera des sonorisations simples, utilisables par tous et qui marchent, il faudrait nous envoyer le bon de commande : on prend ! En effet, maintenat elle marche. 1/2 heure pour que je conclue qu'on (et moi le premier !) la branche mal, et qu'il faudrait une notice ou un caisson où tout serait correctement connectés. Heureusement que pendant mon BTS communication et action publicitaire, mon armée, ma maîtise de science et technique en presse et communication d'entreprise, (plus) pendant mes stage ou pige en JRI (Journaliste Reporter d'Image), (plus) pendant mes deux emploi de vendeur de matériel photo et vidéo, j'été chargé de la technique dure ou "aïtek"
    Le concours d'attelage : Une association voisine nous demande de l'aide car elle veux faire un concour de dada avec leur cariolle sur notre commune. On essaye de faire travailler les ressources locales. Ils voulaient un traiteur j'ai trouvé des restos (sur 7 dans le blèd : facile), qui nous font les plateux repas. Mais parfois, et forcément, il faut s'adresser à l'extérieur... En effet on parle d'une pompe à bière (mais c'est l'autre asso qui doit s'en occuper !) et on me reproche de ne pas aller à la supérette locale ! J'ai mis les choses au point avec tact ...mais fermeté. (mais, et je le répète ce n'est pas de notre attribution pour ce jour !). Je ferais remonté l'info à l'autre association...
    La brocante : On arrête la collecte de fond par tombola, car seuls certains se décarcassaient pour vendre les tickets... Mais l'ancienne trésorière remet une couche là dessus : "ya des commerce qui ne se foulent pas !". Oui mais toi as tu déjà vendu 1 ticket ? Non commerçante, elle ne peut (ou pouvait) pas... Mais ça ne l'empêche pas de l'ouvrir ! ... Et moi, de recalmer le jeu car c'est du passé... Mais trop tard ou pas assez fermement, car aujourd'hui j'apprend que ça en a faché quelque un !
    La fête de la musique : (sans salle ! ni date !) Depuis son petit début (2 ans ), on pique-niquait un dimanche, avant ou après le 21 juin, devant une scène ouverte. On aurra toujours la scène ouverte, mais plus le pique nique. Mais on aurra de la Musique ! Promis ! (le 17 juin)
    La Vogue (fête patronnale du village) : On a encore le temps (22-23-24 juillet), mais il faut réserver le groupe pour le Bal des Familles. Hard Coreux qui m'ont connus, ne me jetaient pas de cannette SVP...
    Autres (et pas des moindres...) : On a glissé l'idée de faire une fête des lavoirs (3 sur la commune)... Rien.... Je reprend en disant que la première des fêtes serait de les nettoyer, tous, une fois tout les 3 ans (en rotation donc). Une "bourriade" (travail collectif et gratuit en patois). Toujours rien....

    Le coup du patron ! ...Et on parle de ...lavoir !
(petit à petit le nouveau bureau fait son nid)

dédé

Publié dans Costaquarium

Commenter cet article

dédé 18/04/2006 19:52

exellant !dédé

Marie (sourire741) 17/04/2006 23:38

Il y a pas mal de lavoir ici dans la région. La semaine dernière j'ai été pour mon travail dans un village et le lavoir, vu de loin, avait l'air d'être occupé ! Par deux personnes. Je m'approche et en fait ils ont installés des répliques en je ne sais quoi, des lavandières. Ca faisait vraiment réel. Beaucoup de charme je trouve ces petits lavoirs...J'espère que tu arrivera à convaincre tes voisins !