...attaches parfois lasses...

Publié le par dédé

De deux choses, l'une :
...la première et la deuxième.
Je n'ai jamais compris cette expression mais elle tombe à point pour mon dilème du jour.
... en quand je dis du jour, ça fait bien longtemps que ces idées me titille la moustache...

Donc, de deux choses, l'une : la première et la deuxième.

La première c'est que je l'aim.... non : "je dis l'aimer". Donc son bonheur passe devant le mien.

La deuxième : si je "dis l'aimer", je devrais tout faire pour être avec elle !

Ainsi, soit je passe en retrait, soit je passe devant.
    Devant ce n'est pas ma place à cause de la première chose. C'est quasi une "loi fondamentale à la Assimov" pour moi. Elle me fait en tout cas résister chaque jour. C'est peut-être dailleurs le seul truc de bien, la seule valeur qui fait que je reste stoïque et cérébrale sur ce coup là. Sans ça, je n'imagine pas la deuxième chose.
    Deuxième version des plus tentantes. Fou que je suis, sans repère ni attache, je serais capable des pires folies. La destruction et surtout l'autodestruction, le chantage, le rapt, le siège voire et surement en conclusion le sucide (collectif !). mais bon vue que c'est ma ancienne petite béatrice je ne peux rien. ....même pas pleurer.

    Par contre il faut que je lâche ce verbe "aimer". Sans vouloir réécrire le français, il va falloir que je trouve autre chose pour décrire mon attachement. Déjà on ne peux pas aimer tout seul. Puis notre amour exclusif est devenu ( par la force i(mpossée pour ma part) des choses (auto-imposées) ) amour universel avec un ( éNORME ! ) reste de goût de l'autre d'avant...
Donc, on dira dorénavant que je suis encore bien et maladement attaché à Béatrice.

    Voilà trois jours que je ne vois pas de solutions à ce dilème (elle ou moi) et après trois phrases écrites mon esprit philosophe sur la blessure de mon coeur. ... et vu que c'est l'heure de manger c'est mon ventre qui va encore remporter ce match ! Aller suffit les pleintes pour aujourd'hui !

Comme quoi les attaches sont parfois lasses...

dédé
  

PS : demain la grève du net ( TOTALE ! )

Publié dans Béatrice

Commenter cet article

Mireille 30/05/2006 17:51

Dédé, et si potassais le français  ?
La concentration permet de ne pas penser à .... autre chose !
Clin d'oeil ..... Fou rire !

sourire741 03/05/2006 14:58

...et se détachent...si si je t'assure. Patience...