vrac en vrille

Publié le par dédé

    "On" a fini ce concours d'attelage ! Je vais pouvoir manger correctement MA nouriture. J'ai poussé le combat souterrain jusqu'au bout, en triant cet aprés midi, les poubelles au recyclage (carton, alu et verre encore en vrac...). Et pourtant, je leur fait la guerre ! D'ailleurs je me suis foutu à la baille devant la dernière centaine de soifards pour récupérer deux cannettes alu et un gobelet en plastique que des enfants avaient jeté à l'eau... Encore sportif, bien foutu, sans bide de bière, les gars ne faisaient pas les fières lorsque je suis ressorti... Les nanas non plus, quand j'ai dit de tenir les enfants propres ...envers la nature. Je ne visais personne, à part des parents ou l'entourage des enfants, mais ce sont les mamans qui se sont auto-flagellé sur cette sortie !

    La nuit de samedi à dimanche, j'ai dormi dans ma caravane pour surveiller les installations (et la buvette ! ) : un méga concert de grenouilles et autre crapeaux ! Hallucinant ! Et en pleine nuit, ceci c'est arrêté d'un coup ! Il me semble....

    Ma remorque va bien à part quelques imprécisisions ou mauvaises finitions. C'est normal, ce sont des ingénieurs qui l'ont conçu, des économistes qui l'ont budgétisé et des petits qui y travaillent avec... Bientôt des photos (et ma réclamation à propos de ces foutus porte parapluie au même diamètre que ces parapluie !).

    J'ai encore plein de trucs à faire, et je n'y arriverais jamais à tous faire dans les temps ! Mais je vais y aller tranquille quand même... Les articles en premier, une lessive, la lettre à Béatrice (mais il faut qu'elle soit manuscrite ! ), les papiers de l'entreprise, du bricolage, le jardin, etc, ...et tout à la fin : moi !

    Pour finir sur une note des plus positives ! Samedi, j'ai, non seulement sourri à une fée, mais elle m'a fait rougir !
    Le seul soucis c'est qu'elle buvait des rosés (berck ! ) et moi des "grand n'importe quoi", d'où une certaine difficulté de compréhension d'objectifs...
    Mais bon, je sais qu'on me lit pas mal du côté de làbà alors... CHUT !

    N'empêche que pour contrer son sortilège, il va falloir que je me soigne...  ... et mieux que ça !


dédé

Publié dans Costaquarium

Commenter cet article