...au passé maintenant !

Publié le par dédé

    Voilà, hier elle est passée, pour prendre ses fromages, et aussi, accessoirement me voir...
    Dès son arrivé j'était plus calme ! A croire que juste sa présence me suffie...
    Après notre discussion, j'étais en paix comme non seulement libéré, mais aussi affranchie. Je pense que j'ai la réponse à une de mes grosses questions...

Reprenons dès le départ :
    Devinant que je n'allais pas très bien cette semaine, elle m'a demandé pourquoi... Ne sachant pas par quel bout attaquer, je lui ai filé la lettre que vous pouvez lire dans l'article juste avant celui là...
    Pendant que je préparais le café, ses yeux plus d'embués ont parcouru ces lignes. En final, elle m'a dit << Merci >>. Puis plus loin elle m'a soutenue << moi aussi, je t'aime, beaucoup >>. Le "beaucoup" n'est malheureusement, pas de trop, chez elle... Ce beacoup m'en dit tout autant...
    Plus loin, elle m'a dit ne rien trouver à dire sur La cause ou les causes de notre histoire finie... ...à part le cadre...
    En effet, nous nous sommes connus ailleurs... Nous avons migrés ici pour Me suivre, et le temps passant de la découverte, elle n'y trouvait pas sa place alors que moi je baignais dans mon élément, pour ne pas dire Mon bonheur... Avant, nous n'étions pas plus différents que maintenant, mais le cadre d'alors nous relevait différentt que celui d'ici l'a fait...

    Si j'avais su ?!
    Si j'avais su qu'on en arriverait là : je me serais abstenus de redescendre en couple dans mon pays natal pour y vivre. Pour moi un cadre de vie (qui reste une possession mortelle) ne vaut pas le bonheur de l'être aimé. Et puis, elle n'aurais pas souffert...
    Mais ça aurrais splité quand même, je pense... Rien de ce que fait ici est contraire à mes idées (l'impuissance en freinant juste les dimensions). Ces idées me suivent depuis pas mal de temps, et c'est par la mise en couple, et la possibilité d'engendrer une déscendance, que la mise en action à l'echelle, a démarrré. Regagnant ce coin perdu ( avec femme ! ), je pensais nous offrir le paradis sur terre. Ce fut une cage dorée pour ma double destinée (Ma ancienne Béatrice et ma destinée)...

    Faire marche arrière ?
    Je pense que ça aurait été possible l'automne dernier : mon camion HS et une arnaque à l'assurance..., cet hiver. Ma boîte en liquidation fait exprès, et on repartais ailleurs... Ce printemps lors du rachat de mon crédit entreprise pour repartir à zéro...
(repartir à zéro).
    Mais ma nature (là aussi 2 sens ! ) m'aurrait repoussé à faire de même : un coin de verdure et d'humilité comme nid d'amour...

    Je ne pense pas que quelqu'un ai menti sur sois. Si on a menti, c'est envers sois même, mais pas à l'autre.
    Je réalise qu'au bout de 4 mois de vie ensemble (mais pas commune) je démissionnais pour me façonner une vie de mec à sa nana. Qu'au bout de 9, je créais ma boîte pour en finir avec les compromis et être le responsable de mon pain. Qu'en 1 an et 3 mois elle me suivait dans le trou du cul du monde pour y mourrir....
etc... S'il n'y a pas eu mensonge, il y a peut-être eu abus !

    ça, je vais y cogiter encore un peu de ces "si nous étions resté là haut...". Mais je suis serein car nos natures différentes aurraient gagnaient (sur) notre Amour...

    Et moi, aurais je pu prendre (autant) sur moi, pour la suivre elle ? Déjà 5 mois que je perds sur moi, pour qu'elle suive sa (seule) route, et je n'en peux plus de frustration et de douleur, alors...

Reste qu'on s'est aimé !

Tiens je parle au passé maintenant !

dédé

Publié dans Béatrice

Commenter cet article