Zen à s'en foutre !

Publié le par dédé

    Désolé pour la rafale de textes écrits du 11/06/06, mais je ne peux les effacer car ils ont bien fait partie de moi en ce temps là...

    Une semaine plus tard ( et bien ensuqué de la Fête de la Musique d'hier... ) je me demande comment je peux en penser ( et faire ) autant de larmes...
    Si ça se trouve demain je replonge dans toutes cette vase bien salée de sckizophrénie paranoïdique ! Mais maintenant je m'en fout ( de tout d'ailleurs )

    Mon état zen ( s'en foutre = zen ?! ) actuel, vient surement de la montagne soulevée cette semaine, et vaporisée hier soir en flocon d'amour universel dans cette scène ouverte ayant pour titre de "Fête de la Musique façon Costaros". De plus la visite de Xavier ( 5 petites heures... ) et surtout celle d'Anne ( 5 petits jours...) m'a bien changer les idées.

    Déjà mes visiteurs. Quel bonheur de causer à quelqu'un reflétant les mêmes valeurs et souvenirs ! De plus, mon rôle de guide conférencier touristique me va bien dans ce couple d'ancien collègue de taff... Je pense qu'elle aussi a bien profité de cette pause dans le début de sa recherche de job. ( Au fait, elle cherche une place de secrétaire comptable sur les environs d'Angers... Je fais suivre les infos... ). Au dernier soir, je l'ai pris dans mes bras par remerciement, ce qui l'a un peu surprise, car elle en est resté très froide et rigide... Va ( peut-être ) falloir qu'elle respire un peu avec les mecs... Si nous sommes tous des salauds, certains sont parfois atestostéronné dans certaines circonstances... Enfin bon, je ne l'avais jamais habitué à ce genre d'effusion...
    Quand à Xavier, faudrait peut-être débrancher le portable : ça fout le cancer ....social !

    Le chapitre Fête de la Musique, sera peut-être abordé plus tard...

dédé
   



   

Publié dans Vie intérieure

Commenter cet article