...et encore plus l'histoire !

Publié le par dédé

Hier elle a téléphoné et je suis plus en paix...

    A force de se laisser des messages, on a fini par se trouver en direct. Heureusement pour moi, j'étais dans un jour. (point)
( pars de jour "sans" ou "avec", soit je survie, soit je suis mort )


    << Enfin ! >> que je lui ai dit !

    Je lui ai décrit mon moi(s) de larmes, elle m'a assuré penser à moi tout les jours, mais s'être interdit de téléphoner pour que je fasse "mon travail" suite à mon raccrochage du 11/6. Elle aurait aussi bien aimé venir à la Fête de la Musique... On se voit la semaine prochaine.... Et elle téléphone en laissant des messages oraux ( mon écran est HS et je ne peux connaître qui m'a appelé sans message... ). Puis j'avais un rendez-vous à 20H00...

    Oui mais ! On ne laisse pas les gens qu'on abandonne. Si elle n'a pas appellé ces ex locataire de son coeur pour qu'ils fassent leur deuil pendant 3 ans ( ?! ), je ne veux pas le savoir, car premièrement je ne sais même pas dans quelles conditions ils se sont quittés, et puis c'est leurs histoire... N'empêche que moi si je n'ai pas des nouvelles de temps en temps ( même banales au possibles ) je vais vers la pire des solutions : le succide. Je lui ai clairement dit. Je lui ai aussi dit que de ce côtès là, je l'ai haïe au possible, mais que contre elle, je n'ai finalement aucune haine mais juste son contraire.... Et il a fallu que je lui précise ce que c'était, "le contraire" de "la haine" : de "l'Amour" (elle pensait à pire que de la haine (?) ). J'ai aussi rajouté que mon futur travail personnel consitait à sublimer cet Amour Excusif en Amour Universel... Mais je n'ai ( et ne me sui s ) toujours pas fixé de date...

    C'est rien un coup de fil, c'est comme un coeur brisé en cendre : un coup de vent, et on n'en parle plus...

    Je ne lui ai pas parlé de sa somatisation... ( elle, et les mots ou concepts... ). Par contre je lui ai demandé si elle continuait sa thérapie. Non, elle a abandonné le temps que sa psy prenne 3 mois de vacances ( ! ) et ne pense pas reprendre...  Je lui ai suggéré que ça aurait peut être été mieux ( ...pour elle, mais je ne l'ai pas précisé... ) qu'ell l'ai entammé plus tôt : 15, 10, 5 ou 1 ans plus tôt... Elle m'a demandé "pour nous ?" . Non pour toi, et n'importe quand avant !  Là, elle m'a dit qu'elle ne savait pas trop, mais que pour notre situation, elle m'avais trop suivi, et en avait donc perdu son identité. Donc soit je l'ai pas assez poussé à entammé sa thérapie plus tôt et donc la marche arrière ( ? ) qui aurait sauver notre couple ( re et triple ??? ), soit j'aurais dû ne jamais la pousser à ce bouger ( mais là javais une belle légumineuse à domicile ! )...

Il est mieux ainsi.
Et rien ne réécrira le passé.
Ni mes textedethérapies....

Cruelle est la vie !
et plus encore l'histoire....

dédé

PS : Son apparition à la Fête de la Musique, m'aurais comblé ...ou fait sauter le coeur....  ????

Publié dans Béatrice

Commenter cet article