Avant

Publié le par dédé

Petit week "à seul", mais paisible...

Fait trop chaud. (29° à l'ombre à 19H00 !).

Moi ça me congèle le neuronne et la motiv'. Je me laisse vivre (enfin).

    Mais je me suis quand même bougé pour aller me tremper le derrière en bord de Loire. Coin perdu, difficile d'accès et seul au monde comme le premier homme. Paradisiaque ! Dommage de partager seul ce genre de moment. Mais c'est puissant. ( Adam à du s'emmerder avant l'arrivé de son petit soucis... )


    Puis, je suis aller voir Katawumpus après Pinponse les Ouilles. Là aussi, c'est bien perdu Moudeyre ! 

    Pas très chaud, j'ai fait l'apéro avec "des gens" sur le parking pendant que mes protégés jouaient au loin... Dommage et navré pour eux, j'ai tout loupé. C'était pendant "le match", que nous avons eu le bon délire d'écouter en italien ! (grandes ondes de choc ! ). Ainsi j'ai retrouvés mes musicos au mini bar sur fond de soulante dub ( Berck... ). On a encore bien discuté sur la prise de pouvoir, et le fait de dire merci ou de (le) faire mieux... Ils sont mûres pour l'Autogestion !

    J'ai passé ma veste à Clédie*, l'organiste du groupe. Une blonde vénitienne au visage d'ange descendant directement du plafond de la Sixtine... Même travaillé par l'alcool, elle est d'une beauté, d'une classe magazinesques !  Je ne comprend pas qu'aucun garçon ne lui tourne autour... Enfin ce soir là, c'était peut-être moi ce garçon...
    Reste que je reste son grand frère, même si elle m'a trouvé encore de beau restes...
    Nous avons bien discuté aussi. Nous sommes même tombé en parfaite symbiose philosphico-sociale. On y arrive au bout d'un complet échange constructif, quand on se regarde avec le sourire au bord de la lèvre, en se félicitant d'avoir bouclé cette ritournelle des idées toutes aussi supérieurs que profondes... Le pied !
    Avant, là, normalement "on" m'emballé tout seul... A savoir que dans ce genre de discution, je parle "unisexe" pour ne pas dire "asexe", mais mon interlocutrice finie (souvent) par me sauter au coup (pour me faire taire ?)...
    Pour hier, Clédie et moi nous nous sommes simplement arrêté au meilleur. Mais le problème c'est qu'embrumé de mousse et de soleil, je ne me rappèle plus les sujets de conversations abordés... Faudra que je le lui rapelle...

    Katawumpus joue le 12 Août sur ces terres (Coucouron 07) !

    Puis ce fut la fin, et je suis aller siester 1/2 heure sous la voiture, avant de prendre le volant, avant de dormir ici 1 heure, avant d'aller taffer, avant d'aller siester cet aprèm, avant de manger, avant de dormir, avant...

dédé

* oui c'est Clédie et pas Clodie ou Cédie... M'enfin je crois...

Publié dans Vie intérieure

Commenter cet article