Manu militari !

Publié le par dédé

Toujours en rade de bonne courroie (va falloir en acheter une !!!), je passe donc en manuel...

C'est bête comme tout :
Après "YAPLUSKA"


    Le problème, c'est que le travail n'est pas symétrique pour l'ensemble du corps. De plus, il n'y a pas de possibilité de roue libre. Enfin le rapport direct est assez fatiguant. Vivement que j'ai 1 heure pour mettre en place ma solution pour le retour du vélo machine à laver. Il y a d'ailleurs presque urgence, car le championnat du monde de vélo couché qui doit se dérouler à 30 bornes d'ici, arrive à grand pas...

Enfin ça dépanne, est c'est surement la version hiver (hors gèl car à l'intérieur) de mon lavage de ma layette...

dédé

Commenter cet article