Nada TERMINATA ?

Publié le par dédé

Je l'avais sentie distante depuis son retour de congès, voir même depuis sont départ d'ici. Nada c'est donc fini.

la semaine dernière j'avais 5 minutes, je lui ai téléphoné. Durant la première partie de ce coup de fils, nous ne parlions jamais de la même chose... Dérangée, elle m'a rappelé, et elle a lâché le morceau. C'est fini.


Pour moi c'est cool car :
- c'est dit,
- pas grand chose n'avait commencé.
- je l'avais, depuis le départ, mal sentie, cette histoire.
- elle m'a redonné vie, et part comme elle est arrivée. Miracle non ?
- je sais que la "connection" est, et restera. Même si elle est morte pour l'instant. Un rapprochement physique et c'est repartie (sans pour autant reprendre les mêmes bases).


Dommage, car il y a un dommage, que j'ai été à côté de moi même, tout au long de nos rapides entrevues. Dommage que le physique de la chose soit souvent passé devant.
C'est 2 fois ma faute : je n'étais pas moi.

De plus, si nos chemins se recroisent je compte bien être enfin acteur, sans rien forcer : être moi. Et si l'envie et le besoin sont là, je la séduirais et l'attraperais comme elle l'a commencé avec moi. Sans parler de relations sexuelles, amoureuses ou affectives mais simplement de relations humaines. En effet, pour le reste faut être deux. Et de toute façon Nada est quelqu'un (!) et ceci me suffit.

Reste qu'il faudrait que je lui apprenne à enlever le maquillage pour se laisser vivre et parler, et surtout pour laisser vivre et parler l'autre afin d'échanger et de faire ensemble. Peut-être rien, mais le faire pas seulE...

C'est construire et non (se) "situationner" sans cesse. Notre seul point de confrontation !

Nada ? Respire !
(j'arrive ?)


donc :
" Nada ? "Terminata" serait ton nom ?
Alors à ce moment là, je m'appelerais réellement Fatatus ClodoKarac Possibilus ?
Point est là, la question, car nous n'avons pas besoin de nous appeler, en effet nous nous sommes déjà trouvé ".

"(une fois)".


DD II

PS : deux jours après je lui ai à peu près courriellé ça. Pas de réponse. Pfffff ! Le message repassera peut-être un peu mieux bientôt...

Publié dans Vie intérieure

Commenter cet article

dédé 21/09/2006 21:39

C'est, et ça reste et demeure, mon plus beau cadeau d'aniversaire.DD II