déçu

Publié le par dédé

Il y a parfois des gens qui vous déçoivent un peu... Mais es-ce vraiment leur faute ?

    Il y a quelques trucs que je n'aime pas... Le mensonge et le vol sont peut-être les deux pires pour moi. Et quand l'un fait naître l'autre...
    Certes moi aussi je ments toujours, et tout le temps, mais du moins ce n'est que de l'embellissement de la peu glorieuse Vérité. Ce n'est pas une négation par le contre-exemple et surtout ceci ne joue jamais sur la fragile corde des relations humaines de base. Un mensonge à un tel point, c'est aussi un vol, un vol de la confiance et de l'esprit critique de l'autre, voir de sa capacité intellectuelle. Que l'on s'assoie sur un inconnu ou sur "l'autre", je peux comprendre, mais faut pas sur une, "plus qu'une" connaissance... Pour cette personne je ne suis peut-être rien, mais il n'empêche, et ce malgrè mon état, j'étais là ! Ainsi je me considère plus qu'un inconnu. Et à ce titre, je demande (pour ne pas dire j'exige) à ce qu'on respecte ma production de lien social, mon esprit critique et mon intelligence.

    C'est peut-être un peu touffu et peu clair mon histoire... Mais je ne peux guère en dire. Et oui toujours pareil : préserver cet autre qui n'a pas (peut-être) de pouvoir de réponse, et qui peut-être lit ces mêmes lignes... Puis c'est personnel, et peut-être légérement souligné par une parano en phase actuelle d'excroissance exponantielle.... Enfin, je n'aime pas monter leur caca aux gens comme si je surprenais un enfant la main dans le pot de confiture de Pandore...

    Si les gens ont tellement de mauvaise fois qu'il ose nier la vérité commune (= la leur, ET la mienne comme témoin et acteur de la scène), et en plus, sortir des conneries comme des leurres à alouettes, tout en se pouvant se regarder dans la glace, voire s'en targuer comme un branleur de la Stararc12sguègue,  ils ne sont pas de mon monde.

Dommage.

    Mais bon, la déception est proportionnelle au regard qui la contemple... Regard grand ouvert sur ce monde de nécéssiteux jouissant de se baigner dans leur propre production de misère... Regard peut-être trop candide et amoureux (du genre humain) qui, lorsqu'il est éclabousé par cette merde volontaire, en reçoit un petit peu plus que la moyenne...

Aller, ferme les yeux DD. Au moins 5 minutes, le temps d'aller te laver les cheveux !

Bien déçu, le monde reste grand comme mon désepoir !


DD II

Publié dans MON monde selon MOI

Commenter cet article

dédé 07/10/2006 18:29

C'était par (auto) protection.Mais quelle peur y a t'il là derrière ?Faire mal, et ce faire mal ?Oui mais le contraire en fait tout autant.Alors autant y aller de l'avant, non ?le 07/10/05DD II