Vancances IV/4

Publié le par dédé

VACANCES au pluriels car 2 jours de off. De retour au bercaï, par où vais-je me (dé)livrer ?
( épisode IV )


    Seul, seul mon camping car m'attends. Seul, seul le sommeil lui, ne veux pas venir. Seul, seule la pluie, par contre, s'invite, et tappe en raisonnant sur la carroserie nue de la caisse du Partenairsguègue, comme mes idées, questions et rêves qui buttent sur le lendemain de mes possibles.

Je suis bien. (genre "Again" d'Archive en boucle sur le solo...)

Si j'avais su : j'aurais volé !

Je ne dors pas. Je n'ai pas sommeil. Je suis bien.

Si j'avais su : j'aurais volé !
(En effet pendant ce temps, une personne chère avait besoin de moi.)
Si j'avais su : j'aurais volé !

    Je pense à prendre des nouvelles de mon portable ?
- Non. Je suis bien. Parce que ça m'a fait plaisir, et du bien, d'avoir retrouvé Nada.
- Non. Car je suis magnanime et intègre sur ce coup là (sans jeu de mots, merci).
- Non. Car je suis simplement en vacances.
- Non. Car personne ne pense à moi.
- Non encore car je suis bien installé et il doit être dans un coin de l'autre côté de la caisse

Si. Fallait !

Fallait l'allumer car à cette instant même....

Elle

Elle avait besoin de moi.

2 messages en 2 minutes pour parler.

Et moi qui ne suis pas là quand elle a besoin.

Là mes vacances sont gâchées. Complétement.

FIN


DD II

Publié dans Blogstruction

Commenter cet article