Inscrit !

Publié le par dédé

Je suis inscrit à l'ASSEDIC* ! ça se fête !


    Frais rasé, je suis 10 minutes en avance pour mon premier entretient à l'ASSEDIC*. C'est marrant mais j'ai tendance à parler "de" ASSEDIC* au pluriel. C'est l'ASSEDIC* au singulier comme elle l'écrit partout et aussi sur le petit dossier qu'elle m'a donné en ce premier jour d'inscription. Mais les gens parlent des ASSEDIC* au pluriel car ils pensent pensionS de l'ASSEDIC*. Mais moi, de pensions, j'en aurai point.
    En tant qu'indépendant je le savais parfaitement mais il a fallu faire 30 bornes (aller retour) pour en avoir la "confirmation". Mais j'ai appris qu'au bout de 3 ans et 2 mois d'entreprise, j'aurais pu leS toucher leS ASSEDIC* ! C'est bon a savoir : ex-salarier, tu crée ta boîte, pendant 3 ans tu paye un minimum de charge sociales, puis tu te coule, et tu peux prétendre encore auX ASSEDIC* ! A méditer pour ceux qui se lance et se sente un peu juste au bout de 3 ans et 2 mois...
    Enfin j'ai eu droit à une scéance télé de 10 minutes ou on te prends vraiment pour une débille profond. Le but est de présenter notre premier partenaire dans notre recherche d'emploi (sic ! ). J'ai failli m'endormire... Mais ça ne m'empêche pas d'avoir eu la rage lors du rappel de la loi de solidarité de 2002 qui peut te jarter du système des locdus chercheurs d'aliénation lorsque le PARE signé est non remplis...
    Je retourne dégoûté en file d'attente avec le numéro 114.
    Après on me demande le pourquoi de la fin de mon entreprise. Là mon prétexte de "déception amoureuse" n'a pas fait rire ou même s'émouvoir la dame. Rien, à part une demande de développement que je lui ai simplement servie par le fait que je n'avais plus le goût à vivre, alors de bosser comme un hermite-névrosé...
    Puis c'est au tour de l'imprimante de cracher du papier comme si les arbres traversaient les routes. Déjà "on" m'avait demander d'imprimer mon dossier d'inscription lors de ma première prise de contact avec le monde du chômdu. Puis 2 jours après, j'ai reçu par courrier le même tout pareil pil-poil dossier à remplir à la main ! Là, la dame a réintroduit le dossier dans son ordi (!) qui lui a rendu encore 4 feuilles à joindre à mon dossier d'une dizaine de page et à couverture glacée signé mon partenaire ASSEDIC. Le médèf doit avoir des actions aux Papéteries du Grand Bois Rasé ! Vive la société de l'électronique ! Dans cette société de fichage, à quand sa clé USBsguègue perso et uni-administra-verselle ? Autant ils nous on obligé à mettre notre empreinte sur les cartes d'identité, autant ils se vautrent gaiement dans une montagne de papiers en 15 exemplaires....
    Baste, je ressorts, croise le regard d'une petite fée et retour à la rue... Pardon j'ai pris un peu d'avance : je retourne DANS la rue.

    Prochaine étappe dans 10 jours à l'ANPE...

   

DD II

* : Au fait ASSEDIC c'est l'ASSociation pour l'Emploi Dans l'Industrie et le Commerce

Publié dans Taff - fiole

Commenter cet article

Marie (sourire741) 21/10/2006 21:51

Ah oui ? ça veut dire ça ASSEDIC ? ben mince alors, je savais même pas..je ne me suis jamais demandé ce que ça signifiait..bizarre non ?
Bisous Dédé, moi aussi je suis dans le vague à l'âme, on se comprends entre non-humains..