Mon pouce et la route !

Publié le par dédé

C'est le chantier total dans ma vie, mais je vais mieux !

    Si mes sentiments sont à l'image des papiers de mon entreprise, alors je suis resté accroché à la clôture du 31/12/05, gérant le tout-venant au jour le jour.
    En plus, je ne vous parle pas des compteurs, dans le rouge cerise !
   
    Si ma santé dépend de mon assiette, alors elle est bien maigre et totalement décalée. Je me suis quand même goinfré de salade du jardin comme un escargot un jour de pluie ( sisi, dans le temps, rapellez-vous, il pleuvait, de l'eau tombait du ciel en fine gouttes ! Je ne mens pas, je m'en souviens encore ! )
   
    Si mes pensées sont comme mon jardin, alors l'herbe folle se dispute la place à la raisonnable patatte. Il semblerait que je n'ai planté que ça ! Point de haricots, de petits pois, de potiron et autres potimarrons (seule une courgette pas encore repiquée... ), pas de tomates à la dédé, une ligne de radis gobé depuis belle lurette, des salades jetées aux orties, des carottes à pygmés de jardin, et quelques vaillant pieds de fraise.... Je me régalerais de crosnes car j'ai vu qu'il en restait...

    Mais bon, la nouvelle vie qui sortira bientôt de ce cahos, ne peut-être que plus sexy par rapport à cette aphasie de coeur. Faut juste que je brûle tout ces petits bouts d'avant. Si le monde ne me faisait pas dorénavant peur, si je n'étais pas déjà au paradis, je partirais comme dans le temps.

    Une paire de rangers, un jean et une chemise propre de réserve, une casserole et un bleuet et ya basta !

    Sifflant Child In Time de Deep Purple, mon pouce et la route !

Je le ferais en pensée...

....ou fin septembre ! ;-)

dédé


Publié dans Blogstruction

Commenter cet article

Tis 03/07/2006 12:03

C'est vrai qu'en tant que cliente, j'ai modifié mes comportements.  Je déserte les grandes surfaces, achète de moins en moins aux commerces "classiques" et augmente au contraire mes achats aux producteurs locaux. Je trouve ainsi chaque semaine sur le marché les produits suivants en bio et en direct : pain, viande, lait et fromages (vache et chèvre), tous les légumes et quelques fruits (plus rares).

dédé 28/06/2006 18:58

Bien vu !3 fois plus en moyenne Jusqu'à 10 fois plus sur certains marchès...Mais nous (syndicat des commerçant non sédantaire) constatons que si nous avons plus de client chaque jour sur les marchés, le panier moyen va à la baisse... En gros nous parlons de moins 30% en CA. Vu que tout le monde tire sur les marges et que les coûts de fonctionnement s'envolent (+30% en carburant par exemple...) ceci se répercute sur notre marge...Mais le (mon) problème n'est pas là...dédé

Tis 28/06/2006 12:42

Et d'ici là tu continues ton job pendant l'été pour renflouer tes comptes et écouler tes stocks ?Je suppose que tu as plus de clients en juillet-août que pendant tout le reste de l'année, non ?