Fête de la Musique

Publié le par dédé

    Non je ne vous décrirais pas, par le menu, ce délice, depuis trois ans en pleine vie...
Par contre, voici quelques notes épicées....
(On m'a conseillé de faire des "chapeaux" au début de mes articles, afin que les e-buttineurs sachent dès le départ s'il vaux le coup de lire mes élucubrations du jour...)

- J'ai eu peur d'avoir plus de musicos que de public. Si ces premiers n'avaient pas invités leurs potes, c'était ce qui allait arriver !

- Sachant que les principaux groupes vennaient de "l'extérieur", il y a eu plus d'exogènes que d'autoctones... Ceci n'empéchera pas ces derniers d'en jazzer toute cette semaine !

- Plus un musicien est proche, plus il te fait faux bon. Du risque, naît la motivation, ou la peur ; c'est selon... Mais que ces musicos locaux ne me la présentent plus "Moi, je suis cool, moi", car ils sont à l'image de leurs paires...

- C'est dur de profiter et d'être l'organisateur. Je manque de confiance envers mon voisins. Mais j'ai aussi eu raison de veiller, car la musique n'adoussie pas les moeurs de tout le monde...

- Il y a eu un miracle vendredi soir, j'ai acheté 3X25 bières pour les musicos ( 18 personnes finalement ) et le staff technique ( 4 personnes dont une compté 2 fois ) qui se sont transformées en plus de 300 bouteilles de bières au conteneur !

- A ceux qui me demandent si c'était bien, je leur demande s'ils ont trouvé ça bien. Je caméléonise automatiquement leur réponse : je suis content et j'aime car tu as été content et tu a aimé... Sauf pour ceux qui n'y étaient pas, qui se trouvent bien con. Là, manianime, je leur laisse une issue de secours, dans un mystérieux et court "ben c'était quelque chose ! "

- Il existe encore des musicos qui se la jouent... A contrario, il existe aussi des filles qui te parlent ou répondent en tant qu'être humain... Et lorsque ce sont des fées : un deuxième miracle !

- J'ai trouvé un bifton de 20 euro en nettoyant le lendemain la Petite Halle, lieu de nos libations musicales d'hier. ça m'apprendera a assurer le SAV de la consommation de gens !

- Pour finir :
Ni merci, ni pardon, je ferais mieux la prochaine.


dédé ( "talentigrade" )

Publié dans Costaquarium

Commenter cet article

dédé 21/06/2006 13:45

Un "talentigrade" est une personne qui dans n'importe quelle circonstance sait s'adapter : d'après Céline, la chanteuse-chef du groupe Katawumpus (tête d'affiche émo-core electro de la soirée)

Tis 21/06/2006 06:22

Nul n'est prophète en son pays parait-il... mais, vu d'ici, tu t'es bien décarcassé tout de même pour qu'elle soit réussie cette fête !Et tu n'étais pas le seul, à preuve le miracle !PS : Ton "talentigrade" me plaît beaucoup.