Le domaine des possibles

Publié le par dédé

"Le domaine des possibles" c'est le moment ( ou l'endroit ) où tu touche la vérité et la liberté car tu dois choisir ta ( future ) voie. J'adore ce genre de momment où tu titilles les bouts de tétons de l'Eternité !

    Avant hier, j'étais assistant responsable en vente, hier foireux pour Ardelaine (re merci Tis), aujourd'hui je suis chargé d'initiation à la création d'entreprise dans un centre de CAP BEP. Demain, je serais pompier ou pilote de chasse ( chasse aux toiles d'araignées de mon esprit torturé, tortureux et troturant) !

    C'est maintenant que ce décide demain. Mettant le feu à ma vie d'aujourd'hui, car tournant trop autour de mon ex, j'ai une nouvelle vie à faire. Je suis du genre à tout raser pour tout reconstruire, ou du moins le faire quasi à partir de zéro.
    Il est clair (et moults preuves et occasion à l'appuis) qu'a chaque fois on se retrouve car on reste le même quel que soit l'environement. Mais certaines annexes sont toujours bonnes à prendre. Ainsi j'ai le souvenir d'avoir été anglophile à Grenoble et égorgeur à Valence, d'avoir appris à jongler à 27 ans dans un foyer de jeunes travailleurs à Angers, d'avoir "surfer no limites" récément dans le Massif Central, d'être ( et à vie ! ) 1er empreur de Monîle à La Boca, voyeur sousmarin à Annecy, extra-terrestre à Bordeaux et Caviste en Dordogne... J'ai vécu 2 vies et 1000 plaisirs, comme j'aurais pus faire l'inverse alors pourquoi pas !
    Mais quelle hâte j'ai parfois dans ces moments de lucidité vraie, de tout larger vers d'autres rives... Passé un moment, je enterrais ( litéralement ! )  même ma discographie, mes sculptures et autres bricolages ou  inventions, mes habits et mon carnet d'adresse !

    CHICHE de chiche, et pas cap !

    De toute façon il n'y a que ça qui puisse me picoter le petit orteil au fond de ma marre hibernative...

...alors...


dédé

Publié dans Vie intérieure

Commenter cet article